Une grande part de l’écart de salaire hommes-femmes est inexpliquée, selon l’OIT

14 décembre 2014 par

Dans le monde: une grande part de l’écart de salaire hommes-femmes est inexpliquée, selon l’OIT

Les inégalités salariales entre hommes et femmes sont encore importantes dans le monde. C’est l’état des lieux mesuré par l’organisation internationale du travail (OIT) dans un rapport publié vendredi 5 décembre.

Sur les 38 pays étudiés, les écarts sont très variables: les salaires moyens des femmes sont inférieurs de 4 à 36% à ceux des hommes. La France étant à mi-chemin : à 18%.

Ces écarts ont évidemment des causes multiples, complexes et variables selon les pays, en fonction des différents éléments qui déterminent le salaire (fonction, ancienneté, etc..). Ces écarts salariaux sont constitués d’un volet «expliqué», qui est à mettre au compte de caractéristiques observables et relatives au capital humain (compétences, niveau éducation) et au marché du travail (expérience, diplôme, catégorie professionnelle, type d’emploi, heures supplémentaires…

Lite l’intégralité de l’article (payant) sur le site du Monde

Dans le Monde, Femmes Au Travail, Inégalités et Discriminations

Partagez cet article :

Les commentaires sont fermés.