Spécialisation en psychopathologie du travail

15 septembre 2018 par

Enseignement placé sous la direction du Pr Christophe Dejours.

Cet enseignement est destiné aux praticiens qui exercent dans le domaine de la psychopathologie générale (psychiatres, psychologues cliniciens, psychanalystes) souhaitant acquérir une formation spécifique sur les pathologies mentales liées au travail. Il est aussi destiné aux praticiens qui exercent déjà dans le domaine de la santé au travail, mais qui n’étant pas spécialisés dans la prise en charge des patients souffrant de troubles psychopathologiques (médecins du travail. psychologues du travail, infirmiers du travail, travailleurs sociaux) souhaitent acquérir une formation spécifique dans le domaine du soin.

D’autres professionnels, dont les pratiques ne sont pas orientées vers le soin peuvent, à titre dérogatoire, être admis à suivre cet enseignement : avocats en droit social et du travail, juges prud’homaux, inspecteurs du travail, ergonomes, préventeurs, formateurs.

L’objectif de cet enseignement est :

  1. de transmettre les connaissances en matière de psychopathologie des affections mentales en rapport avec le travail, d’une part, en matière de prise en charge des patients d’autre part ;
  2. d’accroître les habiletés professionnelles des praticiens dans les champs de l’investigation diagnostique et étiologique, et de la méthode de traitement psychothérapeutique. et psychanalytique ;
  3. de familiariser les professionnels du soin avec les pratiques des professionnels du droit avec lesquels ils sont souvent appelés à coopérer (avocats du travail, inspecteurs du travail, juges civils et prud’homaux) en particulier en matière de certificats et d’expertises;  en vue aussi d’actualiser leurs connaissances sur les principales transformations du droit du travail.

Les références scientifiques de l’enseignement sont : la psychodynamique du travail, la psychanalyse, la psychosomatique et les sciences du travail.

Pré-requis :

  1. Il est nécessaire, pour s’inscrire à cet enseignement, d’avoir au préalable suivi et validé l’enseignement « Psychodynamique et psychopathologie du travail » délivré au Conservatoire National des Arts et Métiers (UE : PSY206).
  2. Il est nécessaire d’avoir une expérience et une pratique cliniques dans le champ de la psychopathologie.

Spécialisation en psychopathologie du travail

Formation

Partagez cet article :

Les commentaires sont fermés.