Café Citoyen Santé Travail : Contre le « développement personnel » ?

Le « développement personnel » est-il devenu une mode, un peu comme le « carpe diem », la « happycratie » ou encore ces méthodes d’auto-persuasion visant à nous auto-convaincre que tout est merveilleux dans une réalité réelle pas toujours folichonne  ?

Nous pourrions poser la question autrement : le « développement personnel », donc individuel, peut-il réellement aider à faire face, dans les entreprises, à des organisations pathogènes, des « managers » caractériels, des conditions de travail malsaines ? contre-le-developpement-personnel-JOBARD-ThierryEn apprenant à mieux respirer, faire le vide en soi, faire du canoé-kayak ou une multitude de sports, cela changera-t-il réellement les humiliations, placardisations, exigences absurdes, réunions épuisantes, emplois du temps intenables que vous subissez quotidiennement ? ALLONS SOYONS LUCIDES, ne serait-ce que quelques secondes : certes, la mode du « développement personnel » ne se dément pas. Sans cesse, nous subissons une injonction à nous libérer de nos croyances limitantes et à acquérir un « surplus d’être » pour devenir un meilleur individu. Bien sûr, on pourrait penser qu’il n’y a là que de bonnes intentions : qui refuserait une version améliorée de soi-même ?

La mode du développement personnel exacerbe l’individualisme et détourne de l’engagement collectif.

Mais derrière les discours sucrés et inoffensifs, c’est à la montée d’une idéologie politique que l’on assiste. Car la forme de bien-être promise par le développement personnel constitue trop souvent une exploitation de soi par soi… Dans ce monde merveilleux, tout tourne autour de cet axiome : quand on veut, on peut. Et si on ne peut pas, c’est qu’on ne veut pas assez.
« En définitive, on façonne un individu idéal, un salarié modèle qui, en cas de doute, portera l’interrogation sur lui-même et non sur l’organisation. » – Thierry JOBARD
Le collectif disparaît de l’écran pour ne laisser que des individus responsables de tout à 100 % : de leur destin, de leur emploi, et même de leur santé ! C’est à cette vaste supercherie que s’en prend notre invité, Thierry JOBARD, preuves à l’appui, dans son ouvrage d’une indispensable lucidité, Contre le développement personnel, publié en avril 2021.

L’intervenant : Thierry JOBARD

Thierry JOBARD - Contre le développement personnelThierry JOBARD, responsable du rayon Sciences humaines d’une grande librairie à Strasbourg, est également essayiste et journaliste. En 2021, stupéfait de voir à quel point le nombre d’ouvrages sur le développement personnel envahissait les rayons des librairies depuis quelques années, Thierry JOBARD publiait Contre le développement personnel, un ouvrage dans lequel il se pose notamment la question de savoir pourquoi les ouvrages sur le développement personnel connaissent un tel succès.

Informations pratiques et conditions d’entrée

  • Inscription par mail uniquement : cafe.sante.travail@gmail.com
  • Participation : 10 € / personne || 5 € pour les étudiants, chômeurs et personnes en difficultés financières (cette participation permet à l’association d’organiser ses conférences et débats). Versement en espèces ou par chèque le soir de la conférence.
  • Consommation obligatoire à l’entrée du café, sinon nous ne pourrons plus organiser d’évènement dans ce lieu pourtant bien sympathique ! Merci de votre compréhension.
  • Lieu : Café Restaurant « Au Vieux Châtelet », 1 place du Châtelet, 75001 Paris.
    • Métro Châtelet, lignes 1, 4, 7, 11 et 14.
    • RER A, B et D
    • Bus 21, 38, 47, 58, 67, 69, 70, 72, 74, 75, 76, 81, 85 et 96.
  • Date : mardi 7 février 2023
  • Heure : de 20h à 21h30

Contre le « Développement personnel » ?

Un Café Citoyen Santé Travail organisé pour et avec le réseau de consultations spécialisées Souffrance & Travail

Café Santé Travail : Contre lde développement personnel ? - Avec Thierry JOBARD
  • 00

    jours

  • 00

    heures

  • 00

    minutes

  • 00

    secondes

Archives