"Gouvernance". Soumettre par harcèlements multiples qui empêchent de penser.

Stress Travail et Santé

Partager cet article :

Tout est support de harcèlement. C’est épuisant. Et cela empêche de réfléchir,empêche de prendre du recul. Œillères mentales pour avoir une masse soumise.

Enseignants et élèves des lycées se battent contre le contrôle continu qui contraint à se farcir la tête d’un fatras de connaissances sans le temps ni le travail d’assimilation. Impossible de s’exercer à l’approche critique. Constamment sous tension.Enseignants sous le menace d’être remplacés par des écrans dont ils ne seront qu’assistants. Aucun dialogue avec un écran. On ne peut qu’essayer d’enregistrer ce qu’il diffuse. Parallèlement, le Service National SNU inculque par son fonctionnement la servitude à la figure du « chef » qui symbolise les institutions dans la vie civile.

Au travail, management par objectifs avec des moyens en constante réduction. Eclatement des collectifs de travail par mise en concurrence généralisée. Jusqu’au burn out voire suicide. Harcèlement systémique. Voir les compte-rendus de jugement des cadres France-Télécom. et articles sur de très nombreuses entreprises. La structure de l’économie par soustraitance place la grosse majorité des entreprises y compris artisans et « Indépendants » sous domination des donneurs d’ouvrage. Logique globale : celle du pressoir.

Le secteur associatif sur financement public est aussi contraint à ce harcèlement systémique, condition pour recevoir ce financement en diminutions cependant.

Les réformes imposées aux services publics et aux fonctions publiques y ont installé ce même management par objectif à moyens réduits. Harcèlement systémique destructeur du personnel d’exécution et destructeur des missions désormais ignorées.

Harcèlement sur la voie publique et dans les transports par multitude d’écrans géants conçus pour capter l’attention et faire passer en vitesse une multitude de messages de soumission, en premier lieu la soumission des femmes.

Lire la suite sur le site https://blogs.mediapart.fr/edition/les-mots-pieges-du-neoliberalisme

A lire dans le magazine

Les entreprises inefficaces contre le stress

Plus de sept Français sur dix estiment que « les entreprises ne mènent pas assez d’actions de prévention et d’accompagnement pour lutter contre le stress au travail ».

Réseaux Sociaux

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour des infos spéciales ou échanger avec les membres de la communauté.

Aidez-nous

Le site Souffrance et Travail est maintenu par l’association DCTH ainsi qu’une équipe bénévole. Vous pouvez nous aider à continuer notre travail.