COVID-19 – Conseils pour les psychologues en libéral

19 mars 2020 par

Concernant la protection de la santé des psychologues en libéral et des personnes qui les consultent.

Au vu du Décret n° 2020-260 du 16 mars 2020 portant réglementation des déplacements dans le cadre de la lutte contre la propagation du virus covid-19, les psychologues exerçant en libéral doivent mettre en place les téléconsultations.

Rappelons que le confinement est désormais systématique sauf dans quatre cas :

  • pour aller travailler si vous ne pouvez pas le faire en télétravail (un autre justificatif sera demandé) ;
  • pour les achats de première nécessité dans les établissements autorisés ;
  • pour des motifs de santé ou motifs familiaux « impérieux » ;
  • pour une activité physique individuelle à proximité immédiate du domicile.

Ces mesures resteront en place pendant quinze jours au minimum.

Le Syndicat national des psychologues appelle à la responsabilité de chacun.

Chaque psychologue est de façon citoyenne responsable de ses actions pour mettre fin à l’épidémie.

Chaque psychologue est aussi de façon professionnelle responsable du suivi psychologique de ses patients.

Le Syndicat national des psychologues ne peut considérer le suivi psychologique comme non essentiel. S’ils ne sont pas des professionnels de santé, les psychologues participent cependant au maillage des soins psychiques et de la santé mentale.

Dans un contexte épidémique national, les psychologues doivent être là pour écouter et soulager l’anxiété de ceux qui souffrent, et éviter que des décompensations viennent engorger les urgences.

Ces consultations doivent avoir lieu par téléconsultation* (vidéo et téléphone) pour tous.

Suivre ces consignes, c’est aussi ne pas mettre les patients qui consultent en difficulté (contrôle par les forces de l’ordre, augmentation du nombre des personnes en contact)

*Nous ne pouvons ici vous recommander un site de téléconsultation en particulier

Concernant les difficultés financières que les psychologues en libéral pourraient rencontrer

Le Syndicat national des psychologues alerte l’UNAPL, ainsi que le ministère des solidarités et de la santé et le ministère des finances sur la situation financière extrêmement compliquée que la majorité des psychologues exerçant en libéral rencontre ou va rencontrer dans les prochaines semaines.

Le président de la République a déclaré lundi 16 mars dans son allocution qu’ « aucune TPE [Très Petite Entreprise] ne pourra être en difficulté financière ».
Nous attendons donc les mesures qui devraient être annoncées dans les jours qui viennent et qui de fait concerneront les psychologues exerçant en libéral.

Indemnités et arrêt maladie

Pour les psychologues en libéral atteints du Covid-19

Les psychologues en libéral peuvent bénéficier d’un arrêt maladie indemnisé de 20 jours maximum sur prescription médicale.https://www.federation-auto-entrepreneur.fr/actualites/covid-19-auto-entrepreneurs-ont-droit-arret-maladie-indemnise

Pour les psychologues en libéral ayant des enfants scolarisés

La fermeture des écoles et collèges à partir de lundi 16 mars 2020 nécessite pour des psychologues en libéral de suspendre leur activité professionnelle. 

Dans le cadre des mesures visant à limiter la diffusion du coronavirus, les autorités publiques ont décidé la fermeture temporaire de l’ensemble des structures d’accueils de jeunes enfants et d’établissements scolaires.

Cette décision donne lieu à une prise en charge exceptionnelle d’indemnités journalières par l’Assurance Maladie pour les parents qui n’auraient pas d’autre possibilité pour la garde de leurs enfants (télétravail notamment) que de rester à leur domicile.

Ce dispositif concerne les parents d’enfants de moins de 16 ans au jour du début de l’arrêt. Cette limite d’âge est portée à moins de 18 ans pour les parents d’enfants en situation de handicap pris en charge dans un établissement spécialisé.

L’arrêt peut être délivré pour une durée de 1 à 14 jours. Un seul parent à la fois (ou détenteur de l’autorité parentale) peut se voir délivrer un arrêt de travail. Il est possible de fractionner l’arrêt ou de le partager entre les parents sur la durée de fermeture de l’établissement. Si le besoin perdure au-delà de 14 jours, l’employeur pourra réitérer la démarche selon les mêmes modalités.

Le télé-service « declare.ameli.fr » de l’Assurance Maladie est l’outil mis en place à cette fin. Il s’applique aux salariés du régime général, salariés agricoles, marins, clercs et employés de notaire, travailleurs indépendants et travailleurs non-salariés agricoles et agents contractuels de la fonction publique.

Étalements des charges

URSSAF

Pour les travailleurs indépendants, il est également possible de demander un report de l’échéance de mars avant le 19 mars,  une anticipation de la régularisation annuelle afin d’obtenir un recalcul des cotisations cohérent avec la santé de l’entreprise, et d’obtenir un nouvel échéancier de paiement des cotisations provisionnelles, ou de solliciter l’intervention de l’action sociale pour la prise en charge partielle ou totale des cotisations au titre de l’aide aux cotisants en difficulté, ou pour l’attribution d’une aide financière exceptionnelle.https://www.urssaf.fr/portail/home/actualites/autres-actualites/epidemie-de-coronavirus.html

Impôts et crédit bancaire professionnel

  • Il est possible de demander un étalement de votre impôt.
  • En accord avec la banque de France, une réévaluation des mensualités de votre prêt professionnel peut être envisagée par votre banque.

Ne tardez pas à vous faire connaître de ces différents services pour être aider au maximum. https://www.economie.gouv.fr/coronavirus-soutien-entreprises

Factures d’eau/gaz/électricité et loyer

Les décisions annoncées hier soir permettent aux travailleurs indépendants** de suspendre le paiement des factures d’eau, de gaz, d’électricité et le loyer de votre local professionnel.

**est travailleur indépendant le psychologue exerçant en libéral quelles qu’en soient les modalités (micro-entreprise « autoentrepreneur »/ BNC / EIRL /…

Lire la suite sur le site https://psychologues.org

Evènements

Partagez cet article :

Les commentaires sont fermés.