Le prix Louis-Delluc à « Fatima »

Artistes du Travail, Femmes Au Travail

Partager cet article :

En ce jour où un seul film veut monopoliser les regards, le jury du prix Louis-Delluc a récompensé, mercredi 16 décembre, un film qui a pour ambition plus altruiste de les changer : Fatima.

Film "Fatima"Inspiré des livres autobiographiques de Fatima Elayoubi, le huitième long-métrage de Philippe Faucon avait été présenté à la Quinzaine des réalisateurs à Cannes, en mai 2015.
Le jury du prix Louis-Delluc, qui réunit critiques et personnalités sous la présidence de Gilles Jacob, avait sélectionné : Comme un avion, de Bruno Podalydès ; Le Dos rouge, d’Antoine Barraud ; Fatima, de Philippe Faucon ; L’Image manquante, de Rithy Panh ; La Loi du marché, de Stéphane Brizé ; Marguerite, de Xavier Giannoli ; L’Ombre des femmes, de Philippe Garrel et Trois souvenirs de ma jeunesse, d’Arnaud Desplechin.
« Quelque chose de fraternel »
Portrait d’une mère de famille qui élève seule deux grandes filles en faisant des ménages, interprété par des actrices inconnues, Fatima a d’ores et déjà réuni 250 000 spectateurs. Au moment de sa sortie, Philippe Faucon expliquait : « J’ai de l’intérêt pour les personnages qui ont à affirmer leur place dans un environnement qui ne leur est pas propice. Ou qui doivent recommencer leur vie quasiment de zéro. Je ressens à leur égard quelque chose de fraternel. »
Le Delluc du premier film a été décerné au Grand Jeu, de Nicolas Pariser. Ce thriller politique avec André Dussollier, Melvil Poupaud et Clémence Poésy sort aujourd’hui (16/12/2015) dans les salles.
Via Le Monde
Lire l’article publié sur Souffrance & Travail en octobre 2015, accompagné du dossier de presse.
 

A lire dans le magazine

Film : De Bon Matin

Lundi matin, Paul Wertret, cinquante ans, se rend à la Banque Internationale de Commerce et de...

Réseaux Sociaux

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour des infos spéciales ou échanger avec les membres de la communauté.

Aidez-nous

Le site Souffrance et Travail est maintenu par l’association DCTH ainsi qu’une équipe bénévole. Vous pouvez nous aider à continuer notre travail.