Suicide d'une directrice d'école à Pantin: la responsabilité de l'administration reconnue

Stress Travail et Santé, Suicide Au Travail

Partager cet article :

Un rapport de l’Inspection générale de l’Éducation nationale publié lundi reconnaît plusieurs dysfonctionnements après le suicide de Christine Renon, directrice d’école de Seine-Saint-Denis qui avait dénoncé dans une lettre ses conditions de travail avant de se donner la mort.

Le 23 septembre dernier, son corps était retrouvé dans le hall de son école maternelle de Pantin. Dans un courrier envoyé deux jours avant son suicide à de multiples destinataires, cette femme de 58 ans mettait en cause l’Éducation nationale et ses conditions de travail, détaillant « son épuisement », la solitude des directeurs, ou encore les réformes incessantes et contradictoires.

Turn-over et succession d’affaires d’attouchements entre enfants

Le rapport de l’enquête administrative de l’inspection générale de l’Éducation nationale revient notamment sur les nombreuses demandes de mutation des enseignants et le « sentiment qui s’exprime localement, d’une dégradation de la qualité du corps enseignant ». « En 2019, 28,5% des enseignants de Pantin ont demandé leur mutation, pointe l’institution. Cette même année, la moyenne départementale était à 17,5%, donc 11 points de moins. »

Elle regrette également le fort « turn-over » aux postes d’inspecteurs de l’éducation nationale et préconise « de mettre un terme » à leur « succession ». « Le changement annuel de l’inspecteur à la tête de la circonscription fait que celle-ci, même si elle est correctement administrée, risque d’être insuffisamment pilotée dans la durée », dit le rapport.

L’Inspection générale évoque enfin « l’importance qu’a revêtue, pour la directrice, la succession d’affaires d’attouchements entre enfants », citant « trois affaires » entre la rentrée et sa mort. Elle suggère « que la formation des directeurs d’école aborde clairement ces questions devenues dans beaucoup d’écoles très déstabilisantes ».

Lire la suite sur le site www.dna.fr

A lire dans le magazine

Travail et chaleur

De nombreux métiers obligent les salariés à évoluer dans des environnements marqués par des...

Réseaux Sociaux

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour des infos spéciales ou échanger avec les membres de la communauté.

Aidez-nous

Le site Souffrance et Travail est maintenu par l’association DCTH ainsi qu’une équipe bénévole. Vous pouvez nous aider à continuer notre travail.