Travail à la maison : les hommes ces héros, les femmes ces enquiquineuses

Femmes Au Travail

Partager cet article :

La demande d’aménagement du temps de travail d’une femme serait perçue comme un signe de désengagement alors qu’un homme sera félicité de faire des concessions pour concilier vies professionnelle et familiale.

Problèmes de garde d’enfant, travaux dans l’appartement, déménagement… Chacun a une bonne raison de se mettre au télétravail, transposant son bureau à la maison un ou deux jours par semaine. Mais au moment de glisser votre demande d’ajustement de travail sur le bureau du supérieur, mieux vaut être un homme, sous-entend une étude de l’université Furman en Caroline du Sud. Car non seulement votre demande sera mieux perçue mais elle aura également bien plus de chances d’aboutir que celle d’une femme.
L’étude s’est appuyée sur un exercice de simulation impliquant plus de 650 personnes, âgées de 18 à 65 ans. Celles-ci ont pris connaissance de la retranscription de conversations entre un employeur et un salarié demandant de venir et partir plus tôt ou de travailler deux jours par semaine de chez lui pour s’occuper des enfants. À la fin, ils devaient déclarer leurs impressions sur chaque salarié et la réponse qu’ils donneraient à leur demande d’ajustement.
Les interrogés sont bien moins cléments vis-à-vis des femmes. Lorsque l’employé est un homme, 70 % des personnes répondraient positivement à sa demande contre 57 % pour les femmes. Si 24,3 % des sondés trouvent l’employé masculin « très sympathique », seuls 2,7% en disent autant d’une femme. L’homme sera jugé peu impliqué dans son travail par 3 % des sondés contre 15,5 % pour les femmes, perçues comme des enquiquineuses.
On admire le carriériste qui devient un père… Lire la suite sur Madame Figaro

A lire dans le magazine

Si on accepte l'inégalité salariale, on accepte toutes les inégalités

Un an après la création du ministère des droits des femmes, la ministre et porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud-Belkacem, doit présenter mercredi 3 juillet son projet de loi sur l’égalité hommes-femmes. Cinq participants du Monde Académie l’ont rencontrée en mai, afin de dresser le bilan de son action.

Le Guide des Expertes

Le « Guide des expertes 2013 », un outil indispensable pour promouvoir la parité.

Réseaux Sociaux

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour des infos spéciales ou échanger avec les membres de la communauté.

Aidez-nous

Le site Souffrance et Travail est maintenu par l’association DCTH ainsi qu’une équipe bénévole. Vous pouvez nous aider à continuer notre travail.