Pour une psychologie clinique du travail (Le Journal des psychologues n°340)

Revue de Presse

Partager cet article :

Donner de la visibilité au champ de la psychologie du travail à travers leurs pratiques, les réflexions menées sur leurs interventions, dans le cadre d’une demande sociale et d’une actualité particulière, telle est la démarche des auteurs de ce dossier.

Les articles du dossier :

Enjeux du métier de psychologue du travail face à une commande sociale bruyante

Dans un contexte sociopolitique où une attention particulière est désormais portée sur la santé ou le bien-être au travail ou encore sur la gestion des risques psychosociaux, les psychologues du travail, praticiens en clinique du travail, ont à entendre et à accompagner cette nouvelle demande sociale, parfois difficile à décrypter. Restaurer les promesses d’un travail porteur de sens et de lien social, tel est l’enjeu qui se dessine ici.

Des concepts spécifiques éprouvés dans la pratique du ?psychologue du travail

Amener les professionnels à?«?dire?sur?le?faire?», à mettre des?mots?sur le travail réel si difficile à?(s’)expliquer, apporter un?étayage et?un soutien clinique, relancer des?dynamiques collectives là où régnait l’incompréhension… autant de situations qui nécessitent de la part du psychologue un constant travail d’ajustement des concepts, de sa méthodologie et?de?sa?pratique. Illustration.

Remettre en discussion le travail : méthodes et outils du psychologue du travail

Les méthodes en psychologie du?travail proposent des pratiques et règles de métier au service de l’activité professionnelle et de la santé au travail. Les outils privilégiés sont ceux des subjectivités rencontrées sur?les?terrains d’intervention. Cet article présente quatre dispositifs de praticiens convergeant vers les mêmes finalités?: contribuer à remettre en discussion le travail des professionnels, rendre visibles les?soubassements de leur souffrance au travail et développer leur métier de façon satisfaisante à l’égard des contraintes professionnelles et institutionnelles.

Place et posture du psychologue : révéler la dimension sociale du travail

Si l’intervention du psychologue du travail se situe souvent entre la commande institutionnelle et la demande exprimée par les professionnels, quels sont les dispositifs qui lui permettent de?les accompagner en développant les ressources investies par chacun?? Comment leur permettre d’accéder au travail réel malgré l’urgence des demandes pour aller mieux et?la?fragilité de?celles-ci quand elles s’énoncent?? Comment redonner une dimension sociale au travail?? La?présentation de ces trois situations cliniques nous en fait la démonstration.

Se procurer les articles ou le dossier complet du Journal des psychologues n°340

A lire dans le magazine

Y-a t'il trop de managers?

L’omniprésence de managers efface les repères, à l’heure où le mot «management» est partout, des études supérieures aux organigrammes des entreprises.

Réseaux Sociaux

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour des infos spéciales ou échanger avec les membres de la communauté.

Aidez-nous

Le site Souffrance et Travail est maintenu par l’association DCTH ainsi qu’une équipe bénévole. Vous pouvez nous aider à continuer notre travail.