[LIVRE] Les servitudes du bien-être au travail. Impacts sur la santé

Livres

Partager cet article :

Les injonctions à être heureux au travail, qui caractérisent le nouveau management, engendrent paradoxalement une fragilisation physique et psychique des travailleurs, qui ne parviennent pas à cet objectif illusoire.

En effet, ne pas y arriver, ou ne pas réussir à tenir ce paraître émotionnel sur la durée, devient une non-compétence, un stigmate de faillibilité personnelle. Selon les rhétoriques managériales, la solution repose sur le seul individu auquel il s’agit de fournir des outils d’autodiagnostic, d’autothérapie « clés en main » à travers une litanie de bons-mots-biendits-bien-faisants qui modifie en profondeur nos rapports au travail avec une focale exclusive : celle de l’individualisation responsabilisante.

Des spécialistes issus de différentes disciplines des sciences humaines et sociales analysent les transformations du monde du travail et leurs effets sur la santé. Si le mal-être et la souffrance s’accroissent statistiquement dans la réalité des entreprises, mais aussi des services publics, c’est probablement parce que le bonheur prescrit n’est qu’une coquille vide masquant un délitement des conditions, une perte de sens de son travail, l’invisibilité progressive de ce qui constitue le cœur de son métier.

L’auteur :

Sophie Le Garrec est sociologue, maître d’enseignement et de recherche à l’université de Fribourg, chaire francophone de travail social et politiques sociales.

Avec la participation de :

Louis-Marie Barnier, Yves Clot, Sandro De Gasparo, Karen Lisa Goldschmidt Salamon, Viviane Gonik, Aurélie Jeantet, Dominique Lhuilier, Danièle Linhart, Marc Loriol, Karen Messing, Marie Pezé, Pascal Ughetto.

Table des matières

Introduction – Sophie Le Garrec.

L’effacement du travail et des corps au travail

  • Le bonheur au travail : une nouvelle obligation ? – Viviane Gonik.
  • Les formes contemporaines de gouvernance du Soi travaillant : vers des techniques spirituo-professionnelles – Karen Lisa Goldschmidt Salamon.
  • L’individualisation du travail au cœur de la psychologisation – Dominique Lhuilier.
  • Esclaves ou athlètes de la vitesse ? – Marie Pezé.
  • L’éviction des émotions au travail nuit gravement à la santé – Aurélie Jeantet

Les transformations du management et l’emprise de la gestion

  • Souffrance au travail et inventivité managériale – Danièle Linhart
  • De la nature du talent au savoir-bien-être – Sophie Le Garrec
  • Les effets de la financiarisation des entreprises et des services publics sur le travail et les risques psychosociaux – Marc Loriol
  • La qualité de vie au travail au risque de sa transformation en process – Pascal Ughetto
  • Deuxième corps, deuxième rôle, deuxième santé : le choix forcé entre égalité et santé des femmes au travail – Karen Messing

Pour un renouveau des approches en santé au travail

  • L’entreprise éclatée contre la santé au travail – Louis-Marie Barnier
  • Repenser le lien entre travail et santé : pour un nouveau modèle économique de la performance – Sandro De Gasparo
  • Travail, santé mentale et conflit – Yves Clot

Bibliographie.
Présentation des contributeurs.

Télécharger l’Introduction à l’ouvrage (format Pdf)

Sophie LE GARREC, Les servitudes du bien-être au travail. Impacts sur la santé, Érès éditions, Collection Clinique du travail, 2021.

A lire dans le magazine

[LIVRE] Les emplois inutiles

On connaît le phénomène des « boulots à la con », ces emplois inutiles qui se multiplient, au...

Réseaux Sociaux

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour des infos spéciales ou échanger avec les membres de la communauté.

Aidez-nous

Le site Souffrance et Travail est maintenu par l’association DCTH ainsi qu’une équipe bénévole. Vous pouvez nous aider à continuer notre travail.