Japon : le télétravail suscite une nouvelle forme de harcèlement au boulot

Stress Travail et Santé

Partager cet article :

Alors que le télétravail gagne du terrain au Japon dans le sillage de la pandémie du COVID-19, il suscite une nouvelle forme de harcèlement au travail.

Les employés japonais sont nombreux à en pâtir au point qu’un nouveau terme a vu le jour : le « Telehara ». Il s’agit d’un mot composé de « telework », « télétravail » en français, et de « harassement » ou « harcèlement ». 

D’après le journal Mainichi Shimbun, une employée témoigne que comme elle travaille la caméra allumée, son supérieur n’hésite pas à faire des remarques sur le fait qu’elle ne s’est pas maquillée ou sur la taille de son appartement. Il a même demandé en rigolant si son copain n’était pas caché dans une autre pièce.

Face à ce phénomène, une compagnie nippone a récemment proposé une assurance consistant à dédommager les entreprises au cas où les salariés abusés en ligne par leur collègue portent plainte. 

Via le site http://world.kbs.co.kr

A lire dans le magazine

Travail et chaleur

De nombreux métiers obligent les salariés à évoluer dans des environnements marqués par des...

Réseaux Sociaux

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour des infos spéciales ou échanger avec les membres de la communauté.

Aidez-nous

Le site Souffrance et Travail est maintenu par l’association DCTH ainsi qu’une équipe bénévole. Vous pouvez nous aider à continuer notre travail.