Séminaire de recherche : Ergologie et philosophie sociale du travail. L’activité, la pensée, la construction des savoirs et le politique

Evènements

Partager cet article :

L’ergologie vise la production de connaissances par deux voies concourantes : d’une part l’appréhension de l’activité humaine et d’autre part, le dialogue entre des savoirs investis dans l’activité et des savoirs académiques.

Cette double exigence, d’ancrage sur l’activité et de convocation de différents types de savoirs, engage les professionnel.le.s, les éducateur.trice.s, les préventeur.trice.s, les chercheur.e.s, etc. à renouveler leur regard sur l’utilisation de leurs compétences ou sur les usages de leurs disciplines. Ce que la posture ergologique remet d’abord en cause c’est la valorisation de connaissances élaborées en dehors de ceux qui vivent les situations de travail. Contre la posture traditionnelle des sciences, elle se veut une tentative continue de faire reconnaitre, d’instituer, les connaissances enfouies dans la normativité des êtres d’activité que nous sommes toutes et tous. En cela, l’ergologie considérant chacun.e comme semblable, anthropologiquement égal.e, apparaît comme intrinsèquement politique et promotrice d’une transformation du rapport au monde du travail, lequel constitue l’un des objets de questionnement majeurs de la philosophie sociale depuis Marx.
Le séminaire cherche à mélanger des publics autour d’un même « objet » de recherche : l’activité de travail.
Il se déclinera en quatre séances qui auront lieu d’octobre 2018 à juin 2019 :

  • « Du travail à l’activité » : 21 novembre 2018 (amphi du rez-de-chaussée)
  • « Ergologie et philosophie » : 14 février 2019 (salle 79)
  • « Ergologie et épistémologie » : 18 avril 2019 (salle 79)
  • « Ergologie et politique » : 13 juin 2019 (salle 79)

Entrée libre dans la limite des places disponibles
Contact : Eric Hamraoui (*) (eric.hamraoui[AT]lecnam.net)
Le Centre de recherche sur le travail et le développement (CRTD) a été créé en 2007. Il rassemble trois équipes, de psychologie de l’orientation, de psychologie du travail et d’ergonomie, qui ont en partage une volonté d’action et de formalisation des pratiques : méthodologies d’analyse du travail, d’expérimentation sur le terrain, de l’intervention, de participation à des projets technologiques, observatoire des pratiques.


(*) Maître de conférences HDR en philosophie, membre de l’équipe Psychosociologie du Travail et de la
Formation. Anthropologies des Pratiques, au Centre de Recherche sur le Travail et le Développement du
CNAM.
 

A lire dans le magazine

Joyeux Noël 2022 !

Le réseau souffrance et travail et le père Noël vous donnent un conseil pour les fêtes :...

Repos !

Le 14 Juillet est la Fête nationale de la République française selon la loi du 6 juillet 1880. Ce...

Réseaux Sociaux

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour des infos spéciales ou échanger avec les membres de la communauté.

Aidez-nous

Le site Souffrance et Travail est maintenu par l’association DCTH ainsi qu’une équipe bénévole. Vous pouvez nous aider à continuer notre travail.