Livre: La recherche clinique en sciences sociales

Livres

Partager cet article :

Un livre passionnant à retrouver dans « les essentiels » de notre boutique.
Le projet de concilier la posture clinique et la recherche sociologique est facteur de tensions et de créativité. La clinique conduit à s’approcher au plus près du vécu, des affecte, des émotions et de la subjectivité. La recherche conduit à la distanciation, la neutralité, la rationalisation et l’objectivité. Dans cet entre-deux, le chercheur clinicien construit des passerelles pour relier le registre de la vie concrète et le registre de l’abstraction conceptuelle.
Entre la recherche clinique et la clinique de la recherche, cet ouvrage explore et décrit une certaine façon d’être chercheur, une conception particulière du travail scientifique dans laquelle l’implication et la distanciation se combinent en permanence.
Il raconte également une aventure intellectuelle et institutionnelle au sein du laboratoire de changement social. Trois générations de chercheurs apportent ici leur contribution à la construction d’une orientation scientifique singulière qui prétend combiner ces deux postures a priori étrangères l’une à l’autre : une démarche méthodologique d’inspiration clinique, une démarche théorique inscrite dans les sciences sociales.
Vincent de Gaulejac est professeur de sociologie et codirecteur du Laboratoire de changement social à l’université Paris-Diderot. Il est membre fondateur de l’Institut international de sociologie clinique, directeur de la collection «Sociologie clinique».
Florence Giust-Desprairies, docteur en psychologie sociale clinique, psychosociologue clinicienne, est professeur à l’université Paris-Diderot, codirectrice du Laboratoire de changement social. Présidente du Centre international de recherche, de formation et d’intervention psychosociologiques (CRIFIP), elle est membre du comité de rédaction de la Nouvelle revue de psychosociologie (érès).
Ana Massa est psychologue clinicienne et doctorante en sociologie clinique en cotutelle internationale de thèse au Laboratoire de changement social à Paris-Diderot et à universidade fédéral Fluminense, attachée d’enseignement à l’université d’Angers et à I’IRTS de Neuilly-sur-Marne.

A lire dans le magazine

[LIVRE] Les emplois inutiles

On connaît le phénomène des « boulots à la con », ces emplois inutiles qui se multiplient, au...

Réseaux Sociaux

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour des infos spéciales ou échanger avec les membres de la communauté.

Aidez-nous

Le site Souffrance et Travail est maintenu par l’association DCTH ainsi qu’une équipe bénévole. Vous pouvez nous aider à continuer notre travail.