Les prérogatives de l’inspection du travail, ses moyens d’actions face aux situations de souffrance au travail

Dans la Loi, Evènements

Partager cet article :

Café Citoyen Santé Travail avec Jean-Louis Osvath le 15 novembre 2018.

Des vagues de suicides médiatisées des années 2010 au harcèlement moral puis au burn-out aujourd’hui, l’expression de la souffrance liée au travail et les atteintes à la santé physique et mentale continuent de se faire entendre sous des formes diverses.
Comment faire face lorsqu’on y est confronté ? Comprendre les causes à l’origine de cette dégradation peut nous aider à apporter des réponses appropriées. Mieux connaître les missions des différents acteurs et leurs prérogatives c’est pouvoir mieux les mobiliser, faire avancer ses droits pour que le travail redevienne ou reste un facteur de santé.
Jean-Louis Osvath, Inspecteur du travail, retraité, brossera un tableau des situations et organisations du travail telles qu’elles ont évolué ces dernières années, les moyens d’action des salariés et obligations de l’employeur, l’inspection du travail ses missions et prérogatives.
———————————–

Informations pratiques et conditions d’entrée

  • Date : jeudi 15 novembre 2018 de 20h à 21h30
  • Lieu : Le Balbuzard Café, 54 Rue René Boulanger, 75010 Paris, métro République.
  • Participation : 10 € (consommation non comprise) à verser le soir de la conférence. Cette participation permet à l’association « Thucydide / Cafés Théma » d’organiser ses conférences, débats et rencontres. Merci de votre compréhension.
  • Inscription : cafe.sante.travail@gmail.com
  • Le café Le Balbuzard » nous accueillant gracieusement, merci de prendre une consommation à l’entrée.

Café Citoyen Santé et Travail

A lire dans le magazine

CSE : recours à des experts

Dans les entreprises comptant au moins 50 salariés, le comité social et économique (CSE), peut, le...

Réseaux Sociaux

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour des infos spéciales ou échanger avec les membres de la communauté.

Aidez-nous

Le site Souffrance et Travail est maintenu par l’association DCTH ainsi qu’une équipe bénévole. Vous pouvez nous aider à continuer notre travail.