[DARES Analyses] Les salariés du privé sont-ils informés des risques liés à leur activité professionnelle et bénéficient-ils de dispositifs de prévention ?

Stress Travail et Santé

Partager cet article :

52% des salariés sont exposés de manière « élevée ou très élevée » aux facteurs de pénibilité physique.

En 2019, 52 % des salariés des établissements de 10 salariés ou plus du secteur privé sont exposés à au moins six facteurs de pénibilité physique au travail, mais seuls 43 % font état d’une information sur l’ensemble des risques professionnels au cours des douze derniers mois. Les salariés les moins informés travaillent dans les services, plutôt dans de petits établissements et sont plus souvent des femmes.

Les jeunes sont plus informés que leurs aînés, les personnels d’encadrement plus que la moyenne des salariés.

L’employeur constitue la principale source d’information, devant les instances représentatives du personnel (IRP), le médecin du travail ou les collègues.

La majorité des salariés déclare ne pas connaître le document unique d’évaluation des risques professionnels (DUERP) et ne pas avoir bénéficié de formation à la sécurité au cours des douze derniers mois. Elle ne dispose pas de consignes de sécurité effectivement applicables.

À taille d’établissement, secteur d’activité, niveau d’exposition et caractéristiques sociodémographiques identiques, les salariés sont un peu plus souvent informés des risques professionnels en présence d’instances représentatives du personnel et bénéficient plus fréquemment de dispositifs de prévention.

Lire l’intégralité de l’étude sur le site de la DARES : https://dares.travail-emploi.gouv.fr

A lire dans le magazine

Réseaux Sociaux

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour des infos spéciales ou échanger avec les membres de la communauté.

Aidez-nous

Le site Souffrance et Travail est maintenu par l’association DCTH ainsi qu’une équipe bénévole. Vous pouvez nous aider à continuer notre travail.