Marie PEZÉ : « Brisez le silence, ne restez pas seuls »

Burn Out, Stress Travail et Santé, Suicide Au Travail

Partager cet article :

QUESTION À … MARIE PEZÉ, PSYCHOLOGUE, FONDATRICE DU RÉSEAU SOUFFRANCE ET TRAVAIL, La France agricole, 16 juin 2016. Mon mari n’est pas du genre à se plaindre, mais je sens qu’avec la situation financière de la ferme, il est épuisé. Il change et se renferme. Cela crée même des tensions dans notre couple, dans notre famille. Comment accompagner sa détresse, à qui demander de l’aide ?

Pour comprendre cette souffrance, il faut redire à quel point le travail est central dans la construction de la personne. Travailler, c’est être utile au monde, montrer à soi et aux autres ce dont on est capable. Or, aujourd’hui, beaucoup d’agriculteurs s’interrogent : comment puis-je encore me reconnaître dans mon travail?? Comment continuer dans des conditions correctes??

L’entourage joue un rôle essentiel pour détecter les signaux d’alerte. La personne cherche à en faire toujours plus, devient irritable, agressive, ne tolère plus les défauts des autres, a des troubles du sommeil ou alimentaires, fume et boit. Ce n’est pas de la faiblesse personnelle, mais le tableau clinique de l’effondrement des défenses. Quand on croit ne pas savoir faire face, il y a une perte de l’estime de soi. Dans la glissade de l’épuisement, quand la personne ne fait que tenir au jour le jour, ligotée psychiquement et physiquement, elle n’a plus les ressorts cognitifs pour regarder la situation et prendre des décisions.

L’épouse est une vraie sentinelle de santé. Elle doit forcer son mari à aborder la discussion : « Il est temps de poser les problèmes sur la table. On ne va pas y laisser notre peau. »

Lire la suite sur le site de La France Agricole

A lire dans le magazine

Travail et chaleur

De nombreux métiers obligent les salariés à évoluer dans des environnements marqués par des...

Réseaux Sociaux

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour des infos spéciales ou échanger avec les membres de la communauté.

Aidez-nous

Le site Souffrance et Travail est maintenu par l’association DCTH ainsi qu’une équipe bénévole. Vous pouvez nous aider à continuer notre travail.