Documentaire – « Pôle emploi, ne quittez pas ! »

Emploi et Chômage, Films & Documentaires, Stress Travail et Santé

Partager cet article :

Dans un Pôle emploi du 93, quarante agents font face à quatre mille demandeurs d’emploi. Samia, Corinne, Thierry, Zuleika doivent soutenir et surveiller, faire du chiffre, obéir aux directives politiques et aux injonctions de communication, trouver du travail là où il n’y en a pas. C’est la vie d’une équipe qui a intégré l’impossible à son quotidien.

Pôle emploi, ne quittez pas ! - Nora PhilippeNée en 1982, Nora PHILIPPE a réalisé des documentaires à thématique culturelle et artistique (notamment Les Ensortilèges de James Ensor en 2010, Etoile de la SCAM 2011, diffusé sur Arte, la VRT, la RTBF) et produit des documentaires de création et des longs-métrages au sein de la société Les films de l’air. Également auteure et vidéaste, elle enseigne la réalisation et la production dans plusieurs universités et écoles d’art (Sciences-Po Paris, Arts-Décoratifs, Beaux-Arts de Cergy). Pôle emploi, ne quittez pas ! est son premier film pour le cinéma.
Extraits de l’entretien avec Nora Philippe dan le dossier de presse du film Pôle emploi, ne quittez pas !:

Pendant des mois, j’ai vu passer ces courriers de demandeurs d’emploi qui contestaient un avis de radiation et ils me touchaient profondément. Ce sont des bouteilles à la mer, qui charrient mille détresses économiques, outre l’exclusion culturelle et linguistique, et qui ne sont pas lues pour ce qu’elles sont par les agents. Elles sont classées et cachetées. Ces voix innombrables et sans visages, je voulais qu’elles existent dans le film, mais les filmer telles quelles ne fonctionnait pas. Demander aux agents de lire ces courriers permettait à la fois de les sortir de leur statut de lettres mortes mais aussi de confronter les agents à une réalité qu’ils ne reçoivent plus. Certains m’ont dit, après : « Je ne les lirai plus comme avant ».

Pôle emploi m’intéresse parce qu’il gère une situation par définition inextricable et composite, et par là même offre un prisme de lecture passionnant sur notre société française contemporaine, prise à la fois dans une tradition bureaucratique et étatique forte, et dans l’économie de marché mondialisée. Pôle emploi est à ce carrefour, donc à un endroit littéralement impossible. En se postant dans un Pôle emploi, on peut interroger à la fois le fonctionnement d’une grande et lourde institution française, l’infléchissement de l’administration publique vers des techniques de management et un lexique issus du privé, la relation de la société française au travail, le poids du politique sur la question du chômage, et la crise économique globalisée ! Dans l’agence où j’étais, à ce faisceau d’axes s’ajoutaient des considérations sociales spécifiques : la pauvreté, la précarisation de la classe moyenne, le plafond de verre que rencontre la jeunesse des banlieues, un système d’intégration totalement grippé, et globalement ce qu’on appelle les freins périphériques à l’emploi, notamment pour les populations issues de l’immigration et les femmes.

Pour en savoir plus, visitez le site dédié au film Pôle emploi, ne quittez pas ! : http://poleemploinequittezpas.com/
A lire également : Documentaire. « Pôle emploi, ne quittez pas ! ». Qui s’occupe des chômeurs ? sur le site de Médiapart

A lire dans le magazine

Travail et chaleur

De nombreux métiers obligent les salariés à évoluer dans des environnements marqués par des...

Réseaux Sociaux

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour des infos spéciales ou échanger avec les membres de la communauté.

Aidez-nous

Le site Souffrance et Travail est maintenu par l’association DCTH ainsi qu’une équipe bénévole. Vous pouvez nous aider à continuer notre travail.