« La Reprise. Le tabou de la condition des femmes après un congé maternité » : le délicat retour au travail après une grossesse

Femmes Au Travail

Afin de lutter contre les discriminations dont sont victimes de nombreuses mères en entreprise, Thi Nhu An Pham, créatrice du podcast « La Reprise » et autrice d’un ouvrage du même titre, appelle de ses vœux un alignement des durées des congés maternité et paternité.

Il y a Anaïs, cadre dans le sud de la France, qui se souvient d’une manageuse qui « [l’]a fait beaucoup culpabiliser d’être enceinte ». Il y a aussi Anne-Laure, « visual merchandiser », qui a « été écartée de certains projets » à son retour de congé. Quant à Carole, assistante comptable, elle a dû s’adapter, sans accompagnement circonstancié, lors de sa reprise : son entreprise avait considérablement évolué en son absence, son poste aussi. « Il y avait une pression énorme, des attentes énormes. Les mois passant, j’avais du mal à trouver ma place. »

Au fil des pages de l’ouvrage de Thi Nhu An Pham, La Reprise (Payot, 304 pages, 18 euros), les témoignages, souvent saisissants, se succèdent, évoquant les difficultés rencontrées par des femmes sur le plan professionnel pendant et après leur grossesse. Il est question de critiques quant à une supposée baisse de motivation, de discriminations, de mises au placard.

Des phénomènes qui n’ont rien de marginaux, selon les rares statistiques sur le sujet, compilées par l’autrice. Une étude du Conseil supérieur de l’égalité professionnelle entre les femmes et les hommes (CSEP) de 2018 indique que 80 % des femmes ont entendu sur leur lieu de travail des remarques sexistes liées à la maternité.

De même, une femme victime de discrimination au travail sur quatre l’a été en raison d’une grossesse ou de sa maternité, selon un baromètre du Défenseur des droits (2020). Enfin, plus d’une femme sur six s’est sentie mise à l’écart par son manageur à son retour (étude du CSEP de 2019). Ainsi, dans de nombreuses entreprises, la maternité est perçue comme un facteur de déstabilisation interne, et la nouvelle mère jugée, a priori, moins performante.

Lire la suite sur le site du Monde

A lire dans le magazine

Se battre, disent-elles

Entre les murs des consultations Souffrance et travail, le travail ne peut être ramené à de...

Réseaux Sociaux

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour des infos spéciales ou échanger avec les membres de la communauté.

Aidez-nous

Le site Souffrance et Travail est maintenu par l’association DCTH ainsi qu’une équipe bénévole. Vous pouvez nous aider à continuer notre travail.