La démarche participative, une réponse à la souffrance des soignants

Stress Travail et Santé

Partager cet article :

Les soignants travaillant dans les établissements de santé et les établissements médico-sociaux vont mal, comme en témoigne l’actualité des derniers mois. Selon l’enquête DARES 2017, la fonction publique hospitalière est de loin la fonction publique la plus concernée par les risques psychosociaux.

Les causes de l’épuisement professionnel des soignants sont multiples. Le type de travail (métier, spécialité, horaires de travail) et la charge de travail jouent un rôle important, de même que l’existence de conflits au sein de l’équipe. De nombreuses études ont également révélé que le management de proximité (cadres de santé et chefs de service) et l’organisation du travail étaient des éléments cruciaux pour expliquer cet épuisement professionnel.

Pour améliorer la qualité de vie au travail ainsi que la qualité des soins, nous présentons ici un modèle efficace pour les organisations de santé, la démarche participative. Obligatoire en France depuis 2004, il est encore malheureusement peu mis en place.

Diminuer la souffrance des soignants pour améliorer la qualité de prise en charge

Au début des années 1990, prenant acte de la fréquence de la souffrance des personnels qui exerçaient dans leur discipline, des soignants en hématologie ont conçu un nouveau modèle organisationnel. Regroupés au sein de l’association GRASPH (Groupe de réflexion sur l’accompagnement et les soins palliatifs en hématologie), ils ont proposé un nouveau mode de fonctionnement au niveau des services. En diminuant la souffrance des soignants et donc en améliorant leur qualité de vie au travail, cette organisation visait à optimiser la qualité de prise en charge des patients et de leurs proches.

Ce modèle est devenu obligatoire en France en juin 2004, suite à la circulaire ministérielle « Guide de la mise en place de la démarche palliative en établissements » dans tous les services de soins et à domicile pour la prise en charge des patients en soins palliatifs. En 2010, il a été intégré dans le manuel de certification des établissements de santé de la Haute Autorité de Santé (HAS) sous le terme de démarche palliative, qui vise à la prise en charge des patients en soins palliatifs dans tous les services de soins, les Ehpad et à domicile.

Le modèle organisationnel de la démarche participative repose sur la création d’outils de partage. Ceux-ci associent des espaces d’échanges, où tous les membres de l’équipe soignante sont présents, et des groupes de travail destinés à la mise en place d’une démarche projet.

Lire la suite sur le site theconversation.com

A lire dans le magazine

Le facteur n’est pas passé

Aïda fait sa tournée à vélo. Bastien est arrivé à La Poste en même temps que le Covid. Ludivine...

Réseaux Sociaux

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour des infos spéciales ou échanger avec les membres de la communauté.

Aidez-nous

Le site Souffrance et Travail est maintenu par l’association DCTH ainsi qu’une équipe bénévole. Vous pouvez nous aider à continuer notre travail.