Prévention des RPS: nos outils de formation

Partager cet article :

Le meilleur outil contre la Souffrance au Travail et les RPS est la prévention, et donc l’éducation. C’est pourquoi Souffrance et Travail met ici en ligne, en formats téléchargeables, tous ses outils pour vous aider à construire vos formations internes: textes de lois, modèles de courriers pré-rédigés pour les démarches, diaporamas et vidéos pédagogiques, et le Serious Game sur le harcèlement moral.

Tous ces documents ont été rédigés par des psychologues du travail, des psychologues cliniciens, des psychiatres, des inspecteurs du travail, des juristes, et des magistrats. Ce sont les supports qu’ils utilisent eux-mêmes lors de formations et conférences.

Le travail est une donnée complexe, à l’interface de nombreuses disciplines. Il faut pour le comprendre, convoquer de nombreux savoirs: l’histoire, l’économie, le droit, la psychologie, la sociologie, la philosophie, l’ergonomie, la médecine… C’est dire si tous ces regards croisés et spécialisés sont fondamentaux pour comprendre et diagnostiquer la souffrance du salarié.


L’accès à cette rubrique est libre et gratuit. Merci de soutenir notre œuvre(*) avec un don.

 



(*)http://www.souffrance-et-travail est créé et maintenu par Diffusion des Connaissances sur le Travail Humain, une association à but non-lucratif.

La théorie du travail

Si le travail peut rendre malade, c’est parce qu’il est au coeur de la préservation de notre santé physique, mentale et sociale. Cette théorie est défendue par Christophe Dejours et la discipline qu’il a créée: la psychodynamique du travail. A ce jour, le travail demeure le pacificateur individuel et social essentiel – un concept fondateur de la prévention des RPS.

A regarder, ce documentaire en 12 parties avec Christophe Dejours, psycho dynamicien du travail et psychanalyste, qui s’exprime sur le travail, écart irréductible entre le prescrit et le réel. Avec l’aimable autorisation de Jean-Michel Carré, réalisateur du film « J’ai très mal au travail » (éditions Montparnasse)

Quelles sont les pathologies psychiques du travail?

Nous classons les pathologies psychiques liées au travail en deux grandes familles:

  • Les pathologies de surcharge (burnout, épuisement, fatigue, addictions, hyperconnectivité)
  • Les pathologies de la solitude (conduites suicidaires, suicides, harcèlements)

Pathologies de surcharge

Les pathologies de surcharge au travail, comme leur nom l’indique, surchargent et débordent le psychisme, l’organisme et aussi les comportements.

  • L’hyperconnectivité : quand l’outil se retourne contre le travailleur (docx ou pptx), de Marie Pezé, pour Préventica Lyon 2022 et Préventica Paris 2023

Pathologies de la solitude

Les pathologies de la solitude prescrite sont, ellesgénérées par les nouvelles organisations du travail qui mettent les travailleurs en concurrence les uns avec les autres (benchmark, ranking, évaluation individuelle) et brisent les collectifs de travail, la construction de la solidarité. Nous parlons là des suicides en lien avec le travail et des situations de harcèlement moral.

Le lien avec l’organisation du travail

Faire le lien entre les troubles psychiques et le travail est un débat majeur. Deux camps s’opposent. Le premier va soutenir l’existence de managers toxiques et de salariés fragiles, expliquant les RPS par la psychologie individuelle. Le second, appuyé sur les recherches cliniques en santé au travail et en prévention des RPS, et confirmé scientifiquement par les enquêtes épidémiologiques SUMER 2003, 2010, 2016, Dares, DGT, rappelle que l’organisation du travail  est un déterminant majeur  de la santé physique et mentale.

A voir aussi, ces 12 vidéos exclusives de Daniele Linhart, sociologue du travail. Avec brio, Daniele Linhart traverse les modifications successives du management, de la période des lois Auroux et de la tentative de réenchantement de l’entreprise à la période que nous traversons où la subjectivité du salarié est arraisonnée par l’organisation du travail. 

Les acteurs officiels: qui fait quoi?

Le travail est une donnée complexe. De nombreux savoirs sont mobilisés pour le concevoir et le prescrire, de nombreux acteurs légaux sont présents dans l’entreprise et doivent se coordonner pour soutenir la prévention des RPS: 

Voici les matériels Souffrance et Travail qui permettent d’identifier clairement les acteurs de prise en charge dans et hors de l’entreprise:

Outils scientifiques de repérage des RPS

Les contributeurs du site réunissent et mettent à votre disposition les outils scientifiques existants de repérage, de prévention et de prise en charge des RPS. Quelles techniques d’entretien utiliser avec le salarié en souffrance au travail? Quels outils collectifs utiliser pour repérer les risques psychosociaux? Où trouver les chiffres objectivant la souffrance au travail dans l’entreprise?

Outils individuels de prévention des RPS

Ils sont utilisés pour faire  la part des choses entre ce qui revient au travail, et ce qui revient à la personnalité du travailleur. Ils peuvent être utilisés par un clinicien, le travailleur lui-même, ou un acteur de l’entreprise.

Outils collectifs de prévention des RPS

Ces outils sont construits par l’INRS, le collège d’expertise GOLLAC, la DARES, c’est à dire des instances scientifiques et gouvernementales. Dans ces ressources, les directions, les ressources humaines, les CSE, les syndicats, et les équipes de travail peuvent puiser pour analyser leurs difficultés.

A voir aussi, cette vidéo de Maryin Baldeck qui revient sur le droit en matière de harcèlement sexuel, d’environnement hostile aux femmes, à l’atteinte à la dignité de la personne.

A lire dans le magazine

Jurisprudence

Les magistrats continuent à ouvrir la voie jurisprudentielle qui vise à faire de la santé...

Facebook

  Souffrance et Travail est sur Facebook! Pour afficher votre soutien à notre initiative et...

Un Marathon Pour la Vie

C’est souvent avec plaisir que j’écoute les métiers, que j’entrevois les ficelles et les ruses de...

Réseaux Sociaux

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour des infos spéciales ou échanger avec les membres de la communauté.

Aidez-nous

Le site Souffrance et Travail est maintenu par l’association DCTH ainsi qu’une équipe bénévole. Vous pouvez nous aider à continuer notre travail.