CHU de Bordeaux : saturées, les urgences adultes ferment la nuit et se concentrent sur les cas graves

Stress Travail et Santé

Par Isabelle Castéra, pour le journal Sud-Ouest

À partir de cette semaine (16 mai 2022), le service des urgences de l’hôpital Pellegrin (CHU de Bordeaux) sera fermé en début de soirée au public afin de se consacrer pleinement aux patients en situation critique

L’information couvait depuis plusieurs jours. Après la fermeture partielle et temporaire des services d’urgence de plusieurs villes de la région Nouvelle-Aquitaine, les urgences adultes du CHU de Bordeaux n’ont pas trouvé d’autre alternative que de fermer leurs portes au grand public, dès le début de soirée et de continuer à travailler en « mode dégradé ». Les urgences de centre-ville à Bordeaux, à l’hôpital Saint-André, vont continuer à fonctionner normalement, ainsi que les services d’urgences des cliniques privées, Bordeaux-Nord notamment.

En raison d’un manque chronique de soignants, la moitié des effectifs manque à l’appel, face à la flambée démographique de la métropole bordelaise, la direction du CHU en accord avec l’Agence régionale de santé (ARS) Nouvelle-Aquitaine a mis en place une nouvelle organisation des soins d’urgence.

Les cas graves seulement

Si les urgences pédiatriques et la maternité n’ont rien changé à leur fonctionnement, il n’en ira pas de même pour les urgences adultes.

Lire la suite sur le site du journal Sud-Ouest

A lire dans le magazine

[VIDEO] Le travail abîmé

Pourquoi le travail provoque-t-il toujours aujourd'hui autant de souffrances ? Les troubles...

Réseaux Sociaux

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour des infos spéciales ou échanger avec les membres de la communauté.

Aidez-nous

Le site Souffrance et Travail est maintenu par l’association DCTH ainsi qu’une équipe bénévole. Vous pouvez nous aider à continuer notre travail.