55 % des salariés français souffrent de stress au quotidien

Stress Travail et Santé

Partager cet article :

Plus de la moitié des Français subissent un stress régulier au travail, selon l’étude Workforce View 2020 d’ADP. Avec la crise du Covid-19, les risques psychosociaux devraient s’accentuer, indique l’entreprise spécialisée dans les solutions RH.

55 % des Français ressentent du stress chaque semaine au travail. Et dans le même temps, à peine 15 % se sentent suffisamment en confiance pour parler de leur mal-être à leur manager, quand seuls 9 % sont prêts à en informer les RH, nous apprend l’étude Workforce View 2020, menée par l’ADP Research Institute.

Un sujet encore tabou

Selon le centre de recherche d’ADP, qui a interrogé plus de 32 400 salariés en Europe (dont 1 916 Français) entre octobre 2019 et janvier 2020, “ces résultats semblent indiquer que de nombreuses organisations n’ont pas mis en place un environnement ou des outils adaptés pour libérer la parole de leurs salariés et leur permettre de bénéficier d’un accompagnement adapté pour faire face aux enjeux du bien-être au travail”.

Les Français sont toutefois moins stressés que leurs voisins européens : la moyenne de ceux qui le sont au moins une fois par semaine est de 66 %, les Allemands frôlent les 76 %, les Anglais et les Italiens les 68 %.

“Malgré plusieurs tentatives d’employeurs de s’attaquer à ces tabous, il reste encore beaucoup de chemin à parcourir avant d’avoir des conversations ouvertes sur le sujet. Échanger sur sa santé au travail demeure en effet difficile, soit par crainte que cela ne nuise à sa carrière, soit en raison de sensibilités culturelles. Les équipes RH ont un rôle majeur à jouer pour lever les obstacles afin que les salariés se sentent suffisamment soutenus pour oser parler de leurs problèmes”, note Carlos Fontelas De Carvalho, président d’ADP en France. “Sensibiliser les entreprises à ce problème en interne, mettre en place des politiques pour les gérer et expliquer aux collaborateurs comment obtenir de l’aide, sont quelques-uns des moyens grâce auxquels les employeurs peuvent montrer qu’ils prennent la question du bien-etre très au sérieux”, ajoute-t-il.

Médias, informatique et télécommunications sur le podium

Les secteurs engendrant le plus de stress en France sont ceux de l’immobilier (68 % des salariés se disent stressés au moins une fois par semaine), des médias et de la construction (67 % dans les deux cas). “A l’opposé, 22 % des sondés travaillant dans les services aux professionnels disent ne jamais être stressés”, indique ADP.

Lire la suite sur le site http://courriercadres.com

A lire dans le magazine

Le facteur n’est pas passé

Aïda fait sa tournée à vélo. Bastien est arrivé à La Poste en même temps que le Covid. Ludivine...

Réseaux Sociaux

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour des infos spéciales ou échanger avec les membres de la communauté.

Aidez-nous

Le site Souffrance et Travail est maintenu par l’association DCTH ainsi qu’une équipe bénévole. Vous pouvez nous aider à continuer notre travail.