Les employeurs européens négligent le bien-être psychologique des collaborateurs stressés

Burn Out, Dans le Monde, Stress Travail et Santé

Partager cet article :

Stress au travail en Europe… Peut mieux faire

Les employeurs européens ont un manque d’intérêt flagrant pour la santé psychique de leurs collaborateurs, et cela même si de nombreux salariés souffrent de stress comme le montre l’étude The Workforce View in Europe 2018 réalisée par ADP, spécialisé dans les solutions de gestion du capital humain.

Un tiers des salariés européens (34 %) estime que leur employeur n’a qu’un faible intérêt pour leur santé psychique et leur bien être professionnel et ce en dépit du fait que près d’un cinquième (18 %) sont stressés au quotidien et que pour près d’un tiers (30 %) le problème est si grave qu’ils envisagent de chercher un nouveau poste.
C’est ce que révèle la nouvelle étude « The Workforce View in Europe 2018 »* réalisée par ADP, le leader mondial des solutions de gestion du capital humain, sur près de 10 000 actifs.
Via le site www.decision-achats.fr

A lire dans le magazine

Stress et Accident Cardiaque

  Une première reconnaissance par la Cour de Cassation de la faute inexcusable de l'employeur...

Le burn out des chirurgiens

Des journées de travail trop longues et des pressions professionnelles diverses augmentent le...

Réseaux Sociaux

Suivez-nous sur les réseaux sociaux pour des infos spéciales ou échanger avec les membres de la communauté.

Aidez-nous

Le site Souffrance et Travail est maintenu par l’association DCTH ainsi qu’une équipe bénévole. Vous pouvez nous aider à continuer notre travail.